LE PROGRAMME DE

CONSERVATION

DU POTTOK PRIMITIF

C’est en 1993 que Michel LAFORET crée la Réserve de LA MAISON DU POTTOK à Bidarray avec un Troupeau Conservatoire et une pépinière d’étalons composés de Pottoks de Type Originel en voie de disparition dans leur milieu naturel.

Le Pottok Primitif ou POTTOKA ne peut évidemment pas rivaliser sur le plan équestre ou sportif, avec des « Super-Poneys » modernes sélectionnés et croisés avec d’autres races par les éleveurs de l’Association Nationale du Pottok (ANP) depuis 1971. Mais il peut néanmoins être monté par des enfants, sauter de petits obstacles, pratiquer la randonnée et surtout continuer à vivre et se reproduire en liberté sur les landes et montagne sauvages du Pays Basque.

Il s’agit avant tout d’une démarche patrimoniale et environnementale pour conserver le Pottok Primitif dans son milieu naturel, avec une expérience de gestion pastorale pour favoriser la biodiversité tout en limitant les risques d’incendie sur la Réserve.

Le Projet a reçu le Label « MERCI DIT LA PLANETE » du Ministère de l’Environnement.

En 2000 un accord était signé avec l’Association Nationale du Pottok pour différencier le Pottok Primitif des autres Pottoks en tous genres. Mais les promesses de l’ANP n’ont jamais été tenues en dépit de multiples relances et aucune section ou Label pour le Pottok Primitif n’ont été créés comme cela était prévu dans le Livre A du Pottok. L’harmonisation des Livres Généalogiques du Pottok (français) et du Pottoka (espagnol) n’a donc pas eu lieu non plus.

C’est pourquoi en 2022, deux juments Pottoka saillies par deux étalons Pottoka également seront introduites dans le Troupeau Conservatoire du Pottok Primitif afin de compléter le programme de sauvegarde en cours et des juments Pottok primitif seront saillies par des étalons Pottoka en 2022 dans le but de les inscrire au Livre Généalogique auxiliaire du Poni Vasco Pottoka. Leurs poulains, s’ils sont confirmés à 3 et 6 ans, pourront être inscrits dans le Livre Généalogique définitif du Pottoka. Le Pottok primitif du Pays Basque Nord pourra enfin être protégé. La démarche est plus longue mais elle assure la pérennité du Poni Vasco Pottoka. 

Fin 2021, Michel LAFORET redemande néanmoins une dernière fois par écrit à l’Association Nationale du Pottok de respecter les accords signés en 2000 afin de créer une section ou un label pour différencier le Pottok Primitif des autres Pottoks en tous genres. Cela permettrait d’échanger les reproducteurs avec le Poni Vasco Pottoka afin d’éviter la consanguinité et éviterait de scinder définitivement le Pottok et le Pottoka en 2 races distinctes.

En cas de refus de l’ANP après 22 années d’accord signé non respecté, « l’ASSOCIATION FRANCAISE DU PONEY BASQUE POTTOKA – IPARALDEKO POTTOKA », sera créée avec tous ceux qui désirent protéger le patrimoine faunistique du Pays Basque, afin de mener à bien la conservation et la protection de l’authentique poney basque primitif originel pour rejoindre la Fédération EPOFE, intégrer les derniers Pottoks Primitifs français survivants aux croisements intempestifs, au sein du programme de conservation Poni Vasco Pottoka au Pays Basque Sud.